Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Philippe MAURIZOT est diplômé d'universités françaises et étrangères (boursier), sous-officier de réserve de l'Armée de l'Air (BA 125), a collaboré avec différentes entreprises de la région comme consultant. Il est aujourd'hui dirigeant de sociétés.

Résidant ici depuis toujours, investi dans la vie politique locale depuis plus de 20 ans, il a été candidat au Conseil Général des BdR en 2008 sur le canton d'Istres sud, candidat au Conseil Régional PACA en 2010, candidat suppléant aux législatives 2012 sur la 13ème circonscription des Bouches-du-Rhône et candidat tête de liste aux municipales 2014 à Fos-sur-Mer.

Dés 2001, il est élu Délégué au SAN Ouest Provence.

Il est aujourd'hui Conseiller Régional de Provence Alpes, Côte d'Azur dont il est Vice-président de la Commission Industrie, Innovation, Nouvelles Technologies et Numérique, Vice-président du Conseil de territoire Istres, Ouest Provence et Conseiller municipal de la ville de Fos-sur-Mer.

En 2016, il est élu Délégué "Les Républicains" de la XIIIème Circonscription des Bouches-du-Rhône après en avoir été le Conseiller National pendant deux mandats consécutifs.

Ce site présente son point de vue et ses actions sur les sujets et dossiers communaux et intercommunaux.

Vous pouvez également retrouver toute son actualité sur sa page FACEBOOK.

Recherche

Contact

     nveau pavé

Videowall

17 octobre 2015 6 17 /10 /octobre /2015 19:27

Lors du conseil municipal du 15 octobre 2015, le dernier point à l'ordre du jour consistait à prendre position sur l'accueil d'une famille de migrants dans notre ville, avec mise à disposition d'un appartement T3 sur le contingent communal.

 

La majorité et le représentant du Front de Gauche ont voté POUR.

 

Les élus "Les Républicains" ont voté CONTRE.

 

Vous trouverez ci-dessous l'intégralité de la déclaration de Philippe MAURIZOT, faite à ce sujet, au cours de ce conseil municipal :

 

"En ce qui nous concerne, nous refusons que le gouvernement nous dicte une politique basée sur des quotas en matière d'accueil de réfugiés dans notre ville, car l’accroissement des flux migratoires incontrôlés est, avant tout, la conséquence des choix de la politique internationale auxquels se livre le gouvernement.

 

C’est donc au gouvernement d’en assumer les conséquences à son niveau, sans refiler le mistigri aux communes dont, par ailleurs, il réduit comme jamais les dotations financières.

 

Alors que le nombre de Fosséens qui attentent un logement social - souvent depuis des années - ne cesse d’augmenter, nous considérons qu’il est anormal et même injuste qu’ils se fassent passer devant par qui que ce soit.

 

Nous connaissons tous des familles locales dont la détresse n’a, malheureusement, parfois rien à envier à celle de certains migrants.

 

Or, autour de cette table, nous sommes des élus locaux, élus par et pour défendre et protéger une population locale.

 

Pour notre part, nous considérons donc que c’est cette population locale qui doit être notre priorité face à des solutions et des moyens locaux en nombre limité, qui plus est financés par les impôts de cette même population.

 

Aussi, nous sommes contre l’attribution, au détriment d’une famille Fosséenne, d’un logement communal de type 3, à une famille de migrants.

 

Que chaque élu assume les responsabilités qui sont les siennes à son niveau et les vaches seront mieux gardées.

 

Nous considérons que le problème des migrants doit être traité à la source par les élus nationaux, au lieu de débattre sur des quotas de répartition par pays, qui se traduisent, au final, par des répartitions dans nos villes.

 

Les quotas ne peuvent être que la conséquence d'une nouvelle politique d’immigration et en aucun cas le préalable !

 

Nous avons besoin d'une stratégie claire, seule à même de rassurer les Français sur la capacité de notre pays à maîtriser la situation.

 

Or, les Français constatent, chaque jour, que sur ce sujet aussi, François Hollande a perdu toute maîtrise des événements.

 

Quant aux Fosséens, ils apprécieront certainement la portée réelle de votre slogan de campagne qui est (ou était ?) : «Fos d’abord»…"

 

Philippe MAURIZOT

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe MAURIZOT - dans Conseil municipal.
commenter cet article

commentaires

AC WC 30/10/2015 21:47

Et pour quoi Mme Walter-Cipréo n'a t'elle mis en avant l'appartement qu'elle proposait à la location la veille de ce conseil municipal ? En tant que 3° adjoint, et favorable à cette mesure, elle aurait du proposer cet location !!! Sans doute préfère t'elle profiter de ce que lui offre la municipalité au lieu de partager les richesses qu'elle et sa famille ont put amasser grâce au précédent maire.

Les 10 Derniers Articles

  • MEILLEURS VOEUX POUR 2017 !
    Madame, Monsieur, Chers amis, En ce début d'année, je vous souhaite, ainsi qu'à tous ceux que vous aimez, bonheur, réussites, joie de vivre et la santé pour en profiter ! Bien amicalement, Philippe MAURIZOT
  • "FOS D'ABORD"... VRAIMENT ?
    Lors du conseil municipal du 15 octobre 2015, le dernier point à l'ordre du jour consistait à prendre position sur l'accueil d'une famille de migrants dans notre ville, avec mise à disposition d'un appartement T3 sur le c ontingent communal. La majorité...
  • Logements neufs : aveu d'échec à Ouest Provence.
    Les objectifs ambitieux (trop ambitieux ?) des élus de la majorité de OUEST PROVENCE en matière de logement sur notre territoire sont loin d'être atteints. Sur la période 2009-2014, la part globale de logements (privés et sociaux) réalisée par rapport...
  • Pour le maire, c'est "Charlie Hebdo". Pour nous, c'est "Je suis Charlie" !
    Cliquer sur le texte ci-dessus pour l'agrandir Ecoutez ci-dessous - en cliquant sur le bouton orange - l'argumentaire développé à ce sujet par Philippe MAURIZOT, lors du Conseil municipal du 20 janvier dernier.
  • CONSEIL MUNICIPAL DU 24 FEVRIER 2015 : Fos-sur-Mer mal défendue au Conseil Général et donc mal classée par l'hebdomadaire l'EXPRESS.
    Le Conseil municipal du 24 février 2015 a mal commencé. L'élu du Front de Gauche a manifesté sa colère contre le Maire en quittant la table du Conseil municipal pour aller s'installer... dans le public ! La première intervention de Philippe MAURIZOT porte...
  • JE SUIS CHARLIE
    Le 7 janvier 2015, notre démocratie a pris une balle en pleine poitrine. Des obscurantistes barbares se sont livrés à des actes de guerre au cœur même de notre capitale. Horreur, condamnation, tristesse. Plus de mots ne serviraient à rien. Maintenant,...
  • McDo à FOS : oui, mais... pas à cet emplacement !
    Lors du Conseil municipal du 15 décembre 2014, la majorité a donné son feu vert pour l'implantation d'un restaurant Mc Donald's à l'entrée sud de la ville, entre la plage, les marais salants, les arènes, l'office de tourisme et la chapelle Notre Dame...
  • REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES : le maire de Fos prend les parents pour des faisans !
    La réforme des rythmes scolaires qui s’applique aujourd’hui figurait au 38e rang des 60 engagements du candidat Hollande à la Présidentielle. Tout au long de sa campagne, ce dernier a proclamé qu’il reviendrait sur la semaine de 4 jours instaurée en 2008...
  • "FOS-SUR-MER, UN ECRIN DE VIE"... VRAIMENT ?
    Dans la nuit du samedi 16 au dimanche 17 août 2014, vers 3H15 du matin, les habitants des immeubles nord de La Saladelle ont été réveillés par l'odeur de la fumée. Des véhicules étaient en flammes sur le parking adjacent aux terrains de tennis récemment...

Association

Les amis

L'association de soutien à Philippe MAURIZOT a pour but de rassembler, pour définir et promouvoir un nouveau projet et une nouvelle politique pour la ville de Fos-sur-Mer et ses habitants, défendus par Philippe MAURIZOT.

L'association a également pour objet d'informer les Fosséens sur tous les problèmes les concernant, de défendre leurs intérêts et de leur proposer une ambition innovante et collective pour leur ville et pour eux mêmes.

Dans ce but, elle organise diverses actions.

Quel que soit votre profil et quelle que soit votre sensibilité :

 

REJOIGNEZ

L'Association de soutien à

Philippe MAURIZOT

 

Pour cela, adressez vos nom, prénom, adresse, numéro de téléphone et e-mail à :

 

philippe.maurizot@sfr.fr

 

Frais d'adhésion : 5€ par an et par personne.