Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

Philippe MAURIZOT est diplômé d'universités françaises et étrangères (boursier), sous-officier de réserve de l'Armée de l'Air (BA 125), a collaboré avec différentes entreprises de la région comme consultant. Il est aujourd'hui dirigeant de sociétés.

Résidant ici depuis toujours, investi dans la vie politique locale depuis plus de 20 ans, il a été candidat au Conseil Général des BdR en 2008 sur le canton d'Istres sud, candidat au Conseil Régional PACA en 2010, candidat suppléant aux législatives 2012 sur la 13ème circonscription des Bouches-du-Rhône et candidat tête de liste aux municipales 2014 à Fos-sur-Mer.

Dés 2001, il est élu Délégué au SAN Ouest Provence.

Il est aujourd'hui Conseiller Régional de Provence Alpes, Côte d'Azur dont il est Vice-président de la Commission Industrie, Innovation, Nouvelles Technologies et Numérique, Vice-président du Conseil de territoire Istres, Ouest Provence et Conseiller municipal de la ville de Fos-sur-Mer.

En 2016, il est élu Délégué "Les Républicains" de la XIIIème Circonscription des Bouches-du-Rhône après en avoir été le Conseiller National pendant deux mandats consécutifs.

Ce site présente son point de vue et ses actions sur les sujets et dossiers communaux et intercommunaux.

Vous pouvez également retrouver toute son actualité sur sa page FACEBOOK.

Recherche

Contact

     nveau pavé

Videowall

14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 21:34

Lors de ce Conseil municipal, le sujet principal était le budget primitif 2011.

   

Selon M. Raimondi, ce budget s'équilibrerait à la somme de 81 millions d'euros, répartis entre 57 millions d'euros en section de fonctionnement et 24 millions en section d'investissement.

    

Dans la vidéo qui suit cet article, vous pourrez entendre les interventions de Philippe MAURIZOT durant ce Conseil municipal. Il rappelle que :

 

- Si nous disposons d'un budget si important, c'est grâce aux entreprises qui payent beaucoup de taxes à la ville et au SAN Ouest Provence.

   

- Cette richesse ce n'est pas au maire que nous la devons, mais aux Fosséens qui travaillent dur dans ces entreprises.

  

- Le maire est responsable de cet argent public.

   

- Il ne faut pas confondre être un bon gestionnaire et être capable de faire des chèques.

   

Si l'on retient comme sincère ces 81 millions et qu'on les rapporte aux 16.500 habitants de la commune, cela représente un potentiel de dépense énorme de 409 euros par mois et par Fosséen, ou si vous préférez, 1.636 € par mois pour une famille de quatre personnes.

   

Donc :

    

- Malgré les apparences, les Fosséens n'en ont pas pour leur argent.

  

- La gestion communale actuelle est à des années lumières du potentiel dont nous disposons.

   

- De plus, elle est synonyme de laxisme, de gaspillages et d'abus.

   

- Elle manque de souffle, de saine ambition et de vision partagée.

   

- Le maire gère en comptable au lieu de gérer en visionnaire, en créateur, en innovateur.

   

- De ce fait, le bénéfice que nous pourrions tirer de notre budget est considérablement réduit.

   

- Si cette démarche n'est pas entreprise quand la situation est prospère, alors quand pourrons nous l'entreprendre ? Nous perdons du temps et laissons peut être passer une chance qui ne se représentera pas de si tôt.

   

- Battre des records de budget en reportant les excédents d'une année sur l'autre ne rime à rien. La ville n'est pas une banque, ni une société anonyme. Elle n'a aucun compte à rendre à des actionnaires et une telle publicité ne fait qu'attiser jalousies et convoitises que nous risquons de payer un jour.

   



 

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe MAURIZOT - dans Conseil municipal.
commenter cet article

commentaires

Mireille des alpilles 18/04/2011 16:51


Effectivement Mr Maurizot vous avez raison. La ville est gérée d'une manière comptable et on peut le comprendre au vu de la profession du Maire, mais il n'est absolument pas visionnaire pour sa
ville malgré son budget conséquent. Il économise comme une ménagère pour comme on dit "garder une poire pour la soif" - Il considère peut-être que les fosséens sont des gens tellement simples
qu'ils se contenteront de quelques barrières, de brassées de fleurs de couches de bitume par ci par là. C'est joli mais alors que fait-on pour la piscine qui mérite mieux que quelques coups de
peinture,d'un bâtiment des services techniques vieillissant, du manque d'expression des musiciens et des danseurs, sauf à leur allouer des locaux inadaptés comme les maisons de quartier. Il est
vrai que la culture est de compétence SAN mais ne peut-il s'arranger avec son Président ??


13270 18/04/2011 13:47


Votre analyse est très bonne Mr MAURIZOT. Je suis tout à fait d'accord avec vous, les Fosséens n'en ont pas pour leur argent si le budget est bien celui annoncé par le maire. Mais peu de Fosséens
ont la notion de ce que représente un budget de 81 millions pour une ville comme Fos, alors certains se contentent des travaux actuels qui représentent effectivement bien peu par rapport au budget
de la ville. Ils se contentent d'un jambon beurre quand ils pourraient manger de la langouste, mais comme ils s'en rendent pas compte, ils sont heureux avec leur sandwich. C'est tout ce qui compte
non ?


Paul 17/04/2011 22:15


Je suis d'accord avec votre analyse monsieur Maurizot. C'est pas pareil de savoir gérer une ville et de faire des chèques parce qu'il y a de l'argent dans les caisses de cette ville. Celui qui est
assis dans le fauteuil du maire d'une commune riche, même si il est pas bon, il passe pour un bon gestionnaire. Mais en réalité ce qu'il faut c'est un maire visionnaire qui sait anticiper sur
l'avenir pour donner des atouts à sa ville.


Igniace 17/04/2011 16:37


René Raimondi brigue donc l'investiture des législatives. On comprend mieux son comportement maintenant !!!


Jacqueline 15/04/2011 23:35


Monsieur Maurizot bonjour,
J'ai écouté votre enregistrement du conseil municipal de 6 avril et j'ai apprécié vos remarques sur le budget. Je suis prof de comptabilité en BTS et pourtant je suis d'accord avec vous quand vous
dites qu'il ne faut pas confondre gérer et comptabiliser. La comptabilité est la technique qui permet de constater une situation et non pas de la générer. La comptabilité constate l'acte de gestion
et non l'inverse. Il apparaît de ce fait à mon sens que le d'une ville quelle qu'elle soit, doit agir en gestionnaire et non comptable. C'est bête à dire mais le gestionnaire gère et ne
comptabilise pas. Le gestionnaire doit effectivement avoir une vision, c'est à dire un ou plusieurs buts qu'il va chercher à atteindre à travers des objectifs intermédiaires et les moyens
appropriés qu'il va se donner. Je suis donc bien d'accord avec votre perception de voir les choses. Quand on pilote (et un maire pilote une ville), il faut savoir où on veut aller et comment. On ne
regarde pas la jauge d'essence en veillant à ce que le niveau ne diminue pas. Le tableau de bord est un outil (on parle aussi d'un tableau de bord de gestion), ce n'est pas une fin en soit. J'ai
vu, Monsieur Maurizot dans votre présentation que vous aviez une formation économique je pense donc que vous saviez déjà tout ça, mais je tenais juste à vous écrire mon soutien dans votre façon de
voir les choses.


Les 10 Derniers Articles

  • MEILLEURS VOEUX POUR 2017 !
    Madame, Monsieur, Chers amis, En ce début d'année, je vous souhaite, ainsi qu'à tous ceux que vous aimez, bonheur, réussites, joie de vivre et la santé pour en profiter ! Bien amicalement, Philippe MAURIZOT
  • "FOS D'ABORD"... VRAIMENT ?
    Lors du conseil municipal du 15 octobre 2015, le dernier point à l'ordre du jour consistait à prendre position sur l'accueil d'une famille de migrants dans notre ville, avec mise à disposition d'un appartement T3 sur le c ontingent communal. La majorité...
  • Logements neufs : aveu d'échec à Ouest Provence.
    Les objectifs ambitieux (trop ambitieux ?) des élus de la majorité de OUEST PROVENCE en matière de logement sur notre territoire sont loin d'être atteints. Sur la période 2009-2014, la part globale de logements (privés et sociaux) réalisée par rapport...
  • Pour le maire, c'est "Charlie Hebdo". Pour nous, c'est "Je suis Charlie" !
    Cliquer sur le texte ci-dessus pour l'agrandir Ecoutez ci-dessous - en cliquant sur le bouton orange - l'argumentaire développé à ce sujet par Philippe MAURIZOT, lors du Conseil municipal du 20 janvier dernier.
  • CONSEIL MUNICIPAL DU 24 FEVRIER 2015 : Fos-sur-Mer mal défendue au Conseil Général et donc mal classée par l'hebdomadaire l'EXPRESS.
    Le Conseil municipal du 24 février 2015 a mal commencé. L'élu du Front de Gauche a manifesté sa colère contre le Maire en quittant la table du Conseil municipal pour aller s'installer... dans le public ! La première intervention de Philippe MAURIZOT porte...
  • JE SUIS CHARLIE
    Le 7 janvier 2015, notre démocratie a pris une balle en pleine poitrine. Des obscurantistes barbares se sont livrés à des actes de guerre au cœur même de notre capitale. Horreur, condamnation, tristesse. Plus de mots ne serviraient à rien. Maintenant,...
  • McDo à FOS : oui, mais... pas à cet emplacement !
    Lors du Conseil municipal du 15 décembre 2014, la majorité a donné son feu vert pour l'implantation d'un restaurant Mc Donald's à l'entrée sud de la ville, entre la plage, les marais salants, les arènes, l'office de tourisme et la chapelle Notre Dame...
  • REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES : le maire de Fos prend les parents pour des faisans !
    La réforme des rythmes scolaires qui s’applique aujourd’hui figurait au 38e rang des 60 engagements du candidat Hollande à la Présidentielle. Tout au long de sa campagne, ce dernier a proclamé qu’il reviendrait sur la semaine de 4 jours instaurée en 2008...
  • "FOS-SUR-MER, UN ECRIN DE VIE"... VRAIMENT ?
    Dans la nuit du samedi 16 au dimanche 17 août 2014, vers 3H15 du matin, les habitants des immeubles nord de La Saladelle ont été réveillés par l'odeur de la fumée. Des véhicules étaient en flammes sur le parking adjacent aux terrains de tennis récemment...

Association

Les amis

L'association de soutien à Philippe MAURIZOT a pour but de rassembler, pour définir et promouvoir un nouveau projet et une nouvelle politique pour la ville de Fos-sur-Mer et ses habitants, défendus par Philippe MAURIZOT.

L'association a également pour objet d'informer les Fosséens sur tous les problèmes les concernant, de défendre leurs intérêts et de leur proposer une ambition innovante et collective pour leur ville et pour eux mêmes.

Dans ce but, elle organise diverses actions.

Quel que soit votre profil et quelle que soit votre sensibilité :

 

REJOIGNEZ

L'Association de soutien à

Philippe MAURIZOT

 

Pour cela, adressez vos nom, prénom, adresse, numéro de téléphone et e-mail à :

 

philippe.maurizot@sfr.fr

 

Frais d'adhésion : 5€ par an et par personne.